Foire aux questions liée à la mobilisation des étudiants

  • Qu’est-ce que la mobilisation des étudiants en travail social ?

Les étudiants en travail social volontaires sont appelés à se mobiliser pour aller prêter mains fortes dans les établissements sociaux et médico-sociaux devant assurer une continuité de l’accueil, notamment dans le domaine de l’hébergement, de la réinsertion, de l’asile, de l’aide alimentaire, de la protection des majeurs vulnérables, de la protection de l’enfance et de l’accueil de personnes âgées et handicapées.
Les services d’aide à domicile dans les secteurs prioritaires doivent également faire l’objet d’une attention particulière.

  • Qui est concerné et qu’entend-on par volontariat ?

Tous les étudiants en travail social (AES, ME, ETS, ES, ASS, EJE, TISF, CESF, MJPM) sont concernés et à partir du moment où ils sont VOLONTAIRES et DISPONIBLES (donc pas les étudiants qui sont effectivement en stage actuellement).

ATTENTION : ce volontariat n’est pas une obligation, ni une injonction.
La DRDJSCS a demandé de ne pas proposer cette mobilisation aux étudiants de 1ère année. Toutefois, rien n’empêche des initiatives personnelles d’étudiants.

  • Comment s’organise ce volontariat ? Quelle forme prend-il ?

L’ARFRIPS recense les étudiants volontaires et disponibles et les met en lien avec les employeurs ayant besoin de personnels via la page d’offres d’emploi spécifique sur le site internet, en cliquant ici .
Libres aux étudiants de répondre à ces offres. Les besoins des institutions sont traduites par des offres d’emplois en CDD

  • Je suis volontaire pour cette mobilisation mais suis actuellement domicilié dans mon département d’origine (ou un autre), puis-je répondre aux offres d’emplois

Oui, si des offres sont proches de votre domicile actuel et que vous souhaitez y répondre, vous le pouvez.

  • Je souhaite répondre à une offre d’emploi mais étant en période de confinement, comment puis-je me déplacer pour m’y rendre ?

Le CDD est un contrat de travail qui lie un employeur et son salarié aussi ce sera à lui de vous fournir un justificatif de déplacement.

  • La DRDJSCS dans cette demande de mobilisation des étudiants en travail social demande aux établissement de formation de « valoriser l’engagement des élèves/étudiants au moment de la certification » : qu’est-ce que cela signifie ?

Si l’étudiant répond à une offre d’emploi et qu’il fournit une attestation d’emploi à l’ARFRIPS, nous serons en mesure de prendre en compte ce temps de travail en déduction des semaines de formation pratique restants à effectuer.

  • Quelle est le rôle joué par le centre de formation dans cette mobilisation ?

Les établissements de formation ont pour instruction de rapprocher les étudiants volontaires et les besoins des employeurs. Ensuite et à partir du moment où l’étudiant répond à une offre d’emploi, c’est la relation contractuelle employeur-salarié qui se met en place et le centre de formation n’a plus de responsabilité dans cette organisation.

Mise à jour: 19 mars 2020


Foire aux questions liée aux stages et regroupements

  • Je suis en stage et le terrain ne peut plus m’accueillir, que se passe-t-il ?

Le stage est SUSPENDU et nous devons faire un avenant à la convention de stage. Compte tenu de la situation exceptionnelle, cette démarche ne pourra pas se faire en temps réel.

A partir de là, les étudiants doivent en fonction de leur statut :
Pour les étudiants en voie directe, vous devez rester chez vous.
Pour les étudiants en situation d’emploi, vous devez vous retourner du côté de votre employeur pour connaitre les modalités de retour au travail.

- Le stage est suspendu, comment les heures manquantes seront-elles rattrapées ?

Pour l’heure, nous n’avons pas de réponse de la part de nos autorités de tutelle quant au report des stages. Il est important de comprendre que les stages sont suspendus et non annulés.

  • Serais-je indemnisé pendant cette période de suspension de stage ?

Cette question concerne les étudiants recevant une gratification. Il appartient au site qualifiant de décider du maintien ou non de la gratification pendant cette période.

  • Quelles sont les conséquences de la suspension de stage sur l’indemnité pôle-emploi ?

Pour les étudiants indemnisés par pôle-emploi, il est impératif de vous retourner vers ce service pour avoir des précisions.
L’ARFRIPS n’est pas compétent pour répondre à cette question.

  • Je crains pour ma santé en raison du risque sanitaire élevé, puis-je refuser de me rendre en stage ou chez mon employeur ?

Oui, vous pouvez refuser de vous y rendre comme le prévoit la situation exceptionnelle.
Pour les étudiants en situation d’emploi, il s’agit de l’exercice du droit de retrait et vous devez alors vous retourner du côté de votre employeur pour connaitre les modalités d’exercice de ce droit.
Pour les étudiants en stage, vous devez avertir le terrain de stage et vous n’avez pas à fournir de justificatif. Votre stage sera alors suspendu.

  • Je dois être en regroupement à l’ARFRIPS mais l’établissement est fermé, quel est mon statut ?

L’ARFRIPS est effectivement fermé depuis le lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre. Les étudiants qui sont en regroupement le sont toujours mais pas en présentiel au centre de formation. Les formateurs assurent la continuité pédagogique pendant ces périodes de regroupement.

  • Puis-je retourner en stage sur une semaine de regroupement ?

Non. Vous êtes en formation même si vous n'êtes pas présents physiquement au centre de formation. Toutefois, une nuance peut-être apportée pour les étudiants en situation d’emploi : votre employeur a la possibilité de vous demander de revenir au travail sur ce temps-là au titre du réquisitionnement.

  • Une visite de stage est prévue pendant cette période, que faire ?

Toutes les visites de stages sont suspendues jusqu’à nouvel ordre sauf pour les étudiants AES puisqu’il s’agit d’une visite de certification. Dans ce cas, elles auront lieu uniquement par téléphone.

  • Je suis étudiant en voie directe, mon stage est suspendu : puis-je aller travailler dans une institution en CDD sur cette période ?

Oui mais à certaines conditions.

Le CDD doit être de très courte durée : une semaine renouvelable, si possible du temps partiel pour que l’étudiant soit tout de même au travail en lien avec la formation.
Quand le stage reprendra son cours, l’étudiant devra pouvoir y retourner rapidement.

Ne sont pas concernés par ces offres les situations d’emploi et les personnes indemnisées par Pôle Emploi.
En effet, les étudiants indemnisés par Pôle Emploi ne peuvent pas signer de CCD, cela viendrait interrompre leur indemnisation.

Les offres que nous recevons sont publiées sur le site de l'ARFRIPS : consultez les en cliquant ici

  • Je suis parent d’un enfant de moins de 16 ans et je n’ai personne pour le faire garder puisque les établissements scolaires sont fermés, que faire ?

Quel que soit le statut (voie directe ou situation d’emploi), l’étudiant doit informer son employeur-terrain de stage de son impossibilité de s’y rendre. Il doit pour cela établir une déclaration sur l’honneur ->téléchargeable sur internet, en cliquant ici.
Pour les étudiants-salariés, l’employeur fera une déclaration d’arrêt de travail auprès de la caisse d’assurance maladie.

  • Je suis en stage-en emploi et j’ai contracté le virus covid 19, qui dois-je prévenir ?

La priorité est comme précisé de partout, il est impératif de prévenir l’employeur et/ou le terrain de stage qui prendront les mesures nécessaires. Nous vous demandons également de prévenir le centre de formation par l’intermédiaire du formateur de votre groupe de suivi ou bien le responsable de la promotion.

Mise à jour: 19 mars 2020